[ SkipToMainMenu ]

Le jeudi 21 avril 2016 - Période de questions - Les prestations d'assurance-emploi

L'emploi et le développement social

Les prestations d'assurance-emploi

L'honorable Rose-May Poirier : Ma question s'adresse au leader du gouvernement au Sénat. Le gouvernement Trudeau propose de faire passer le délai de carence des prestations d'assurance-emploi de deux semaines à une semaine, à compter du 1er janvier 2017. Monsieur le leader, la question que je veux vous poser est simple, car vous pouvez y répondre par oui ou par non. Si les demandeurs reçoivent des prestations une semaine plus tôt, perdront-ils une semaine de prestations à la fin de la période de prestations?

L'honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat) : Je vais me renseigner et répondre à votre question.

La sénatrice Poirier : Bien que la mesure ait été bien accueillie dans notre région, les gens là-bas s'inquiètent de la prolongation possible du trou noir, c'est-à-dire de la période entre la fin des prestations d'assurance-emploi et le début d'un nouvel emploi saisonnier, au cours de laquelle les familles n'ont aucun revenu. Si les nouvelles mesures du gouvernement prévoient le même nombre de semaines de prestations et ne permettent pas de recevoir une semaine supplémentaire, les familles pourraient avoir besoin de plus d'aide à la fin de leur période de prestations, et non au début quand les travailleurs viennent de recevoir leur dernier chèque de paie. Est- ce que la réduction d'une semaine du délai de carence aidera vraiment les familles des travailleurs saisonniers ou fera-t-elle en sorte qu'il soit plus difficile pour elles de joindre les deux bouts au moment le plus crucial de leur année?

Le sénateur Harder : Le gouvernement espère certainement que les mesures prises aideront ceux qui en ont besoin. C'est ce à quoi il s'attend.

(Réponse à la question posée le 21 avril 2016 par l'honorable Rose-May Poirier)

Notre gouvernement a annoncé des améliorations au régime d'assurance-emploi afin de mieux l'harmoniser aux réalités actuelles du marché du travail et de l'adapter aux besoins des travailleurs et des employeurs canadiens.

Dans le cadre du budget de 2016, le gouvernement a annoncé que le délai de carence de l'assurance-emploi de deux semaines serait réduit d'une semaine dès le 1er janvier 2017.

Les prestataires de l'assurance-emploi auront droit au même nombre maximal de semaines de prestations. Puisque les prestations seront payables une semaine plus tôt, elles prendront également fin une semaine plus tôt.

Dans le cadre du budget de 2016, douze régions économiques de l'assurance-emploi ont été présentées comme étant admissibles à des prestations prolongées en raison du ralentissement au sein du secteur des produits de base. Le gouvernement du Canada s'était engagé à surveiller la situation économique à la suite du budget. Il a respecté cet engagement en annonçant l'ajout de trois régions économiques.

La prolongation permettra aux prestataires admissibles de ces 15 régions de recevoir jusqu'à cinq semaines supplémentaires de prestations s'ils sont des demandeurs de prestations régulières, et jusqu'à 20 semaines de plus s'ils sont des travailleurs de longue date. Ces prestations seront offertes pendant un an, à compter du 3 juillet 2016. Elles s'appliqueront de façon rétroactive à toute personne toujours au chômage ayant présenté une demande le 4 janvier 2015 ou après cette date.

Retourner à : Dans la Chambre du Sénat