[ SkipToMainMenu ]

Le jeudi 4 juin 2015 - Le Nouveau-Brunswick: La commémoration de la tragédie à Moncton

Le Nouveau-Brunswick

La commémoration de la tragédie à Moncton

L'honorable Rose-May Poirier : Honorables sénateurs, en raison de la tragédie inimaginable qui s'est produite à Moncton, le 4 juin restera à jamais un jour de tristesse et de douleur dans cette communauté pacifique et chaleureuse. Une année s'est écoulée depuis qu'un jeune homme a compromis la sécurité de toute la collectivité durant deux jours, faisant ainsi perdre à Moncton un peu de son innocence. Le plus tragique, c'est que la ville a perdu trois de ses meilleurs citoyens, qui consacraient leur vie à protéger celle de leurs voisins.

Lorsque nous vivons au sein de petites collectivités où le taux de violence est faible, nous avons parfois tendance à tenir pour acquise la sécurité dont nous jouissons. C'est lorsque des crises ou des tragédies surviennent que nous prenons conscience des énormes sacrifices consentis par ces agents et par leurs familles. Les membres de tous les organismes d'application de la loi au Canada, tant ceux qui sont morts en devoir que ceux qui ont assuré notre sécurité par le passé et ceux qui l'assurent aujourd'hui, méritent notre vive gratitude, notre profond respect et notre appui sans réserve pour leur travail remarquable.

Honorables sénateurs, cette tragédie a secoué Moncton. La collectivité a été mise à l'épreuve, mais elle a montré sa ferme volonté de se relever et d'aller de l'avant. Les élans de générosité envers les familles des victimes, les nombreux projets visant à commémorer les victimes, ainsi que la façon dont tous les résidents se sont unis durant cette période difficile illustrent le dynamisme et la détermination des citoyens de Moncton. Cette triste journée est difficile pour les gens de cette collectivité, mais il faut qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls.

Honorables sénateurs, je vous invite à vous joindre à moi pour rendre hommage aux victimes et à leurs familles. Je dis aux familles et aux amis des agents David Ross, Fabrice Gevaudan et Douglas Larche, ainsi qu'aux deux policiers blessés, les agents Eric Dubois et Darlene Goguen, que leur sacrifice et leur perte ne seront pas oubliés. Vous serez toujours présents dans nos pensées et nos prières.

Honorables sénateurs, je vous remercie.

Retourner à : Dans la Chambre du Sénat