[ SkipToMainMenu ]

Le jeudi 5 juin 2014 - Le décès d'agents de la GRC

Le décès d'agents de la GRC

L'honorable Rose-May Poirier : Honorables sénateurs, c'est le cœur lourd et l'âme tourmentée que je rends aujourd'hui hommage aux victimes de la fusillade qui a eu lieu hier à Moncton.

Un jeune homme de la région a abattu hier trois agents de la GRC et en a blessé deux autres par balle. Ces crimes horribles et violents compromettent la sécurité de la population. Les habitants de Moncton sont respectueux, sympathiques et très unis; ces actes de violence les ont donc tous ébranlés et troublés. Je tiens aussi à les saluer pour leur coopération avec les services de police, qui peuvent ainsi bien faire leur travail et protéger la population.

Dans une société aussi pacifique et respectueuse que la nôtre, il nous arrive de tenir pour acquis l'incroyable sens de l'abnégation dont font preuve nos braves policiers lorsqu'ils préservent l'ordre et veillent sur nous. Nous ne saurons jamais trop souligner leur travail et leur dévouement ni les en remercier assez. Ils mettent chaque jour leur vie en danger pour assurer la sécurité publique.

Tous les policiers passés et actuels, y compris ceux qui sont morts dans l'exercice de leurs fonctions, ont toute notre gratitude, notre respect et notre appui pour le travail exceptionnel qu'ils accomplissent dans le but de veiller sur notre sécurité.

[Français]

Honorables sénateurs, comme je suis de Saint-Louis-de-Kent, je connais bien la région de Moncton. Cette communauté est reconnue pour sa force. Je suis sûre que ses membres surmonteront cette tragédie en s'appuyant les uns sur les autres, grâce à leur courage et à leur force de caractère. Nous appuyons la GRC dans ses démarches pour retrouver le responsable de ces actes et ramener la paix et la tranquillité dans cette région.

Honorables sénateurs, cet événement est un bien triste moment pour les gens de Moncton, du Nouveau-Brunswick et du Canada. Veuillez, s'il vous plaît, vous joindre à moi pour offrir nos condoléances aux familles des policiers morts et blessés. Vous êtes dans nos pensées et dans nos prières en cette période difficile.

Retourner à : Dans la Chambre du Sénat