[ SkipToMainMenu ]

Le mercredi 29 janvier 2014 - Le décès de Mme Flora Thibodeau

Le décès de Mme Flora Thibodeau

L'honorable Rose-May Poirier : Honorables sénateurs, j'ai eu le privilège, ces trois dernières années, de vous offrir un compte rendu d'une dame exceptionnelle de chez nous à l'occasion de chacun de ses anniversaires. C'est avec regret et une grande tristesse que je prends la parole aujourd'hui pour partager avec vous l'annonce du décès de Mme Flora Thibodeau, le 22 janvier 2014, à l'âge de 112 ans et 309 jours. Elle était la personne la plus âgée au Canada qui était née au Canada et était la 17e personne la plus âgée au monde.

Jusqu'à tout récemment, elle a vécu chez elle et chaque jour recevait dix heures d'aide à la maison. Bien que sa santé ait diminué au cours des derniers mois, elle est restée lucide jusqu'à la fin.

[Traduction]

Née pendant la pire tempête de l'année, le 20 mars 1901, à Rogersville, au Nouveau-Brunswick, Mme Thibodeau était l'aînée d'une famille de six enfants. Elle a eu une sœur, quatre frères et trois demi-sœurs. Mme Thibodeau a donné naissance à sept enfants, dont cinq sont encore parmi nous. Elle a eu 17 petits-enfants, 24 arrière-petits-enfants et 8 arrière-arrière-petits-enfants.

Mme Thibodeau, qui est devenue veuve très jeune, quand ses sept enfants avaient entre 1 et 13 ans, est une source d'inspiration pour nous tous, notamment par la détermination dont elle a fait preuve pour subvenir aux besoins de sa famille. Ne pouvant compter que sur une pension mensuelle de 5 $ par enfant, elle a d'abord soutenu sa famille en exploitant une petite ferme. Plus tard, elle est devenue enseignante. Parmi ses nombreuses réalisations, notons qu'elle fut la première femme à gérer la succursale de la caisse populaire locale.

À une époque où les femmes devaient lutter pour se tailler une place, cette mère exceptionnelle a mené une carrière avec brio.

[Français]

Mme Thibodeau a été témoin de tous les grands moments et de toutes les inventions du dernier siècle : le téléphone, les guerres mondiales, la première voiture, la tragédie du Titanic, et d'autres encore. Mais, ce qui est le plus remarquable, c'est qu'à 112 ans elle avait encore un souvenir bien clair de plusieurs événements, comme l'arrivée de la première voiture à Rogersville. Lorsqu'elle partageait cette histoire, elle transmettait facilement l'émotion qu'elle avait éprouvée à ce moment-là et se sentait transportée vers cette période ancienne. Elle accueillait toujours les visiteurs avec des sourires et adorait jaser de l'histoire et de la politique.

[Traduction]

Je cite ce que ses petits-enfants ont dit d'elle il y a deux ans, alors qu'elle était âgée de 110 ans :

Ses grandes connaissances, son esprit vif, son humour pince-sans-rire et sa joie de vivre lui permettent toujours d'être un membre à part entière de sa communauté et de côtoyer des gens de tous âges. Même si une grande distance nous sépare, elle occupe une place spéciale dans nos cœurs. C'est un honneur de pouvoir dire qu'elle est notre grand-mère, et nous chérissons le temps qu'il nous a été donné d'être en sa compagnie.

Mme Thibodeau manquera énormément à sa famille, mais aussi à sa collectivité.

[Français]

Depuis son 100e anniversaire, je l'ai rencontrée chez elle à plusieurs reprises. Ce fut un honneur et un privilège de jaser avec elle, d'apprendre son histoire et de voir que, même à 112 ans, elle avait encore la joie de vivre et un grand cœur chaleureux.

Honorables sénateurs, joignez-vous à moi pour offrir nos sympathies à la famille de Mme Flora Thibodeau, une femme très spéciale, mais surtout une maman remarquable aimée de tous. Merci.

Retourner à : Dans la Chambre du Sénat